Documentaire « L’Art de rien » : appel à soutien !

Ce documentaire sur le Slam est un projet collectif porté par des passionné.e.s, amateur.rice.s ou professionnel.le.s, impliqué.e.s dans le mouvement dès ses origines. Autour de Byggep, ils et elles œuvrent à sa reconnaissance auprès du grand public comme au niveau institutionnel et médiatique.

.

C&P soutient cette initiative depuis ses débuts, et vous relaie l’appel de notre amie pour le co-financement de ce film tant attendu. On compte sur vous !

.

30 octobre 2016 | Byggep

.

.

Slameuse depuis douze ans et passionnée de ce mouvement, je me suis lancée le défi de réaliser un film documentaire historique et démonstratif sur le mouvement Slam de poésie. Ce dernier sort de la confidentialité lorsque Grand Corps Malade se fait connaître avec son album midi 20 qu’il vend à plus de 500 000 exemplaires. Dès lors, le slam est partout : à l’école, dans les centres culturels et sociaux, dans les bars… Et ne cesse d’évoluer.

.

Chaque année, de nouvelles générations apparaissent avec toujours cette envie de transmettre et de partager. Le mouvement est encore cependant mal connu des médias et du grand public, malgré ses 30 années d’existence aux États-Unis, pour une vingtaine en France.

.

Ce film documentaire a pour but de retracer l’histoire du mouvement de Chicago à Paris, en passant par Montréal et l’Afrique francophone, révélant l’envers du décors : les associations existantes, les ateliers d’écritures, les préparations aux événements….

5943309713_2eb23b0390_b

.

Je m’intéresse à ce qui rend ce mouvement si unique, à travers le témoignage des slameuses et slameurs qui ont accepté de participer au projet. Illes répondent présent.e.s, et les plus grands noms de ce mouvement s’y expriment, tel.le.s que Marc Smith initiateur du mouvement, Grand Corps Malade, Saul Williams (poète, artiste américain internationalement reconnu), Narcisse (artiste, slameur Suisse), Nicole Ferroni (chroniqueuse à France Inter), Luciole, Souleyman Diamanka, Rouda, Lhomé, Nicolas Séguy (ancien pianiste de Grand Corps Malade)…

.

Pourquoi ai-je besoin de vous ?  J’ai décidé de recourir à des moyens de financements alternatifs et participatifs, afin de rendre compte la riche diversité du mouvement. Il me paraît important et indispensable d’aller voir les acteurs et actrices partout où illes sont : France, Suisse, Belgique, États-Unis, Afrique francophone, Algérie.

Photo : Sêminvo L’Enfant Noir

Photo : Sêminvo L’Enfant Noir

.

Dans cette optique, le financement servira surtout à payer les billets d’avion nécessaires à la réalisation de mes objectifs. Si la cagnotte dépasse le montant souhaité, je pourrai professionnaliser le documentaire en studio pour améliorer la qualité du son et de l’image.

 

.

C’est un projet ambitieux, dont le tournage prendra fin en Octobre 2017 à Chicago.

Pour plus d’information sur l’aventure cinématographique et l’évolution du tournage, n’hésitez pas à venir visiter ce lien qui est le site officiel :

.

.

http://byggeproductions.net

En vous remerciant beaucoup pour votre soutien.

La slameuse trotteuse, Byggep

.

RENDEZ-VOUS SUR LA PLATE-FORME DE FINANCEMENT PARTICIPATIF LEETCHI :

.

https://www.leetchi.com/c/artderien

Si vous le souhaitez, vous pouvez directement en un clic, participer à cette cagnotte.

  • Chacun participe du montant qu’il souhaite.
  • Tous les paiements sont sécurisés

Si vous ne souhaitez pas passer par internet, n’hésitez pas à me contacter à peggyaimar@yahoo.fr et on trouvera un arrangement.

.

& un grand MERCI

À toutes et tous pour votre soutien et le regard que vous portez de près ou de loin au projet !

 

Print Friendly