Archives annuelles : 2014

sans-titre

Appel à texte La cité, ou comment la ville nous habite ?

Sans-Titres, nouvelle revue apparue sur la toile se plait à expérimenter un espace de recherche intellectuel et poétique collectif. Pour sûr, le lien méritait d’être (re)fait. Il pourrait même se faire avec votre concours, très prochainement. Après avoir traité de La Fin du Monde Vs Les Nouveaux Mondes,  du Travail, le prochain numéro se penche sur La Cité. La proposition est sérieuse et gourmande de vos représentations sur le thème. Vous avez jusqu’au 15 février 2015 pour envoyer vos poèmes et textes à redaction@sans-titre.com.

.

10 décembre 2014 | DaMe GaBriElle

Logo-Uppercut-WEB

Concert Bleu Silex et Orphée Sans Frein

Théâtreux, poètes, slameurs, musiciens, Damien Noury et Antoine Faure – Tô ont l’art de manier les mots et de les mettre en scène. Au sein d’Uppercut et maintenant en solo ou presque, ils présentent leur dernier projet respectif. Damien Noury créé Bleu Silex en compagnie de 3 musiciens pour nous offrir un blues urbain introspectif et critique. Vous serez d’autant plus content qu’un album est de sortie, à acheter sur place ou sur leur site. Antoine Faure – Tô, qu’on a déjà interviewé par ici, s’accompagne à la guitare soutenu par Jeff Baillard pour nous dévoiler ses rêves et son rock dans Orphée Sans Frein. Ils sont en concert à Paris, à la Scène Canal Jemmapes, les jeudis 11 et 18 décembre. On invite à les (re)découvrir et vous fait bénéficier de places pas chères du tout : 5€ au lieu de 10€. Précipitez-vous, il n’y a que 4 places par date à gagner. Une chance qu’il y ait 2 dates.  nous écrire ici : contact@cris-et-poesie.com. Pour les infos pratiques, direction l’agenda.

.

6 décembre 2014 | DaMe GaBriElle

apkass.2

Le livre-disque d’Apkass est prêt à exister

La poésie a le don de savoir exister seule ou accompagnée. Apkass a choisi de faire résonner son verbe avec la peinture, la musique et phonographe. Après un premier album En marchant vers le soleil sorti en 2008, Il revient cette année avec un livre-disque Mais il arrive que la nuit tombe à l’improviste. Enfant de la diaspora africain, il se nourrit de l’Histoire aussi douloureuse soit-elle pour nous conter des récits dissidents et hérités des grandes figures africaines et créoles. C’est aujourd’hui d’exil dont il est question, celui d’un homme Jean Tshisuaka en errance entre Paris et Kinshasa. Ce petit bijou est prêt, enfin presque, il ne manque plus qu’à le fabriquer et le diffuser. Si la passion est bien sûr le moteur premier à la réaliser de l’objet, il n’en demeure pas moins qu’il faille répondre à quelques besoins financiers pour finir de le concrétiser. La démarche est aujourd’hui commune et largement partagée, un appel aux dons s’organise pour aider à le finaliser. C’est par ici la monnaie et le détail du projet.

.

9 novembre 2014 | DaMe GaBriElle

slam.connexion

Association Slam adorée en danger

Sentez-vous l’urgente ? L’urgence de dire, de parler haut et fort, l’urgence de lutter, de survivre ? Je ne sais pas si c’est l’époque de merde qui veut ça ou si ce n’est que la conséquence d’un problème systémique plus large mais, la situation de nombre d’associations craint. Une tout particulièrement : Slam connexion, à Rennes. ça fait chier. L’équipe, Aurélia et Charlotte en tête, n’a de cesse de faire circuler la parole partout où elle a besoin de s’exprimer mais l’équipe doit faire face à une dette financière conséquente : 11360€ – rien que ça. La faute à quoi ? La faute à la Coupe de la Ligue Slam de France qui l’a mise dedans, aux subventions qui n’ont pas été accordées ou qui ont diminué cette année. La rage. Et puis, la recherche de solutions. Parmi lesquelles, un appel aux dons. 2000€ à récolter. Faisable pour sûr et c’est par ici que ça se passe : http://fr.ulule.com/espace-dexpression. Selon vos moyens et désirs, vous pouvez faire un don entre 5€ et 500€. Sympa, une contribution est offerte en échange. L’urgence nous ferait presque pousser des ailes, n’est-ce.

.

4 novembre 2014 | DaMe GaBriElle

nicok

L’ADDICTION ET LA DICTION de NICO K

Nico K nous a concocté un album fidèle à sa plume et ses goûts musicaux entre electro et boom bap. Rien que le titre, L’addiction et La diction nous annonce la couleur et la thérapie non-entreprise. On se réjouit des jeux de mots et de l’absence de solution proposée. De l’alcool aux drogues en passant par le chocolat et le jeu, les logiques addictives sont clairement assumées et amusées. Un album idéal pour qui aime décortiquer les acrobaties verbales, mettre le son à fond et pour arrêter de culpabiliser. Pas moins de 14 morceaux à écouter encore et encore jusqu’à connaitre par cœur les titres, le nom des producteurs (Hal 1988 pour la majorité et Nico Sam), jusqu’à épeler 3 fois de suite le nom de la choriste Luciole et jusqu’à faire les backs de tous les refrains. En vinyl et digital, les amateurs et accros auront leur dose. Les abstinents pourront craindre de récidiver après un concert ou le visionnage de ses clips. Pour tester votre niveau de dépendance, voici son site et son facebook.